chèque de banque

Tout savoir sur le chèque de banque

Plus sûr et moins facilement falsifiable qu'un chèque classique, le chèque de banque est un moyen de paiement essentiellement réservé aux montants importants. Avec le développement des achats sur Internet et des transactions de particulier à particulier, il peut donc constituer une alternative fiable pour éviter les problèmes liés aux chèques sans provisions.

En quoi consiste le paiement par chèque de banque? Comment fonctionne-t-il exactement? Et quels sont ses avantages et inconvénients? Voilà tout ce que vous devez savoir sur le chèque de banque.

Un chèque de banque, qu’est-ce que c’est ?

Le chèque de banque est un titre de paiement émis et signé par un établissement bancaire à la demande d'un client. Idéal pour les achats de grande envergure, tout comme peut l'être à l'instar PayPal pour les petites sommes, il s'agit d'un moyen de paiement particulièrement fiable, puisque la disponibilité des fonds sur le compte de l'acheteur est vérifiée au préalable, bloquée, et garantie par la banque émettrice. Cela élimine donc les risques d'encaisser un chèque sans provisions.

Concrètement, le chèque de banque ressemble à un chèque classique, à ceci près qu'il est émis par la banque du client et non pas par le client lui-même. Tous les établissements bancaires utilisent le même modèle. Il contient, au recto et verso, divers filigranes, ainsi que la mention "chèque de banque", qui servent à attester de l'authenticité du titre.

S'il n'y a pas de montant minimum ou maximum imposé par la loi, le chèque de banque reste un moyen de paiement essentiellement utilisé entre particuliers pour régler les transactions de grande envergure, comme l'achat/vente d'un véhicule d'occasion. Il n'est en revanche pas valable pour les biens immobiliers, qui doivent être effectués par virement bancaire.  

Comment fonctionne le chèque de banque ?

Son fonctionnement est plutôt simple.

Pour obtenir un chèque de banque dans le but de réaliser un achat important, il vous suffit de le solliciter auprès de votre établissement bancaire, soit en vous présentant au guichet, soit depuis votre espace en ligne.

Les fonds demandés, s'ils sont suffisants, font alors l'objet d'un prélèvement sur votre compte, puis d'un blocage en vue de l'émission du chèque de banque. Une fois que la banque vous a transmis le titre de paiement, vous n'avez plus qu'à le remettre, signé par vos soins, au vendeur qui se chargera de l'encaisser.

Dans le cadre d'une transaction par chèque de banque, c'est donc votre banque qui s'engage en votre nom. Votre organisme bancaire procède en effet directement au virement de la somme bloquée vers le compte du destinataire, une fois le chèque encaissé.

Délais d’obtention, d’encaissement et de validité

Dans la mesure où l'émission d'un chèque de banque requiert des vérifications préalables, notamment que l'acheteur dispose bien des fonds suffisants sur son compte, il existe un délai de 48h (en moyenne) entre la sollicitude et l'obtention du document. Cela dépend, évidemment, de votre organisme bancaire (certains vous le fournissent en quelques minutes lorsque vous vous présentez directement au guichet), mais aussi du montant concerné (les sommes les plus importantes peuvent en effet faire l'objet de procédures complémentaires). Quoi qu'il en soit, veillez à effectuer la demande avec suffisamment d'avance pour éviter d'être pris(e) par le temps.

Le tarif qui vous sera facturé pour l'obtention du document dépend, là encore, de votre établissement bancaire et des conditions auxquelles vous avez souscrit. Vous devez compter, en général, entre 10 et 15 euros par chèque.

Selon la législation en vigueur, les sommes bloquées et indiquées sur le chèque de banque sont garanties pendant toute la durée de validité du chèque, soit très exactement 1 an et 8 jours.

Son encaissement est identique à celui d'un chèque classique. Il suffit de vous rendre dans votre agence pour le déposer ou de le transmettre par courrier. En environ 48h, vous disposerez donc des fonds sur votre compte.

Chèque de banque : avantages et précautions à prendre

De manière générale, ce type de chèque est un moyen de paiement beaucoup plus fiable que le chèque traditionnel, en particulier pour le vendeur. La banque émettrice se portant garante des disponibilités des fonds pour son client (l'acheteur), vous avez donc, en tant que vendeur, la quasi-certitude de recevoir l'argent sur votre compte. Cela vous permet de vous prémunir contre les risques liés aux chèques sans provision, et donc d'effectuer des transactions importantes d'une façon plus sûre.

Néanmoins, comme pour tout moyen de paiement, il convient de prendre certaines précautions pendant toute la durée du processus, afin d'éviter d'éventuels "faux" chèques de banque, mais aussi les chèques volés.

Certains indices peuvent par exemple vous mettre sur la voie : si le chèque est porteur d'altérations (tâché, raturé, et/ou plié), ou encore si l'acheteur vous propose de payer une partie avec un chèque de banque (avec un montant donc différent de celui de la vente totale), et l'autre partie en espèces (ou autres). Il peut s'agir dans ce cas de chèques volés.

Aussi, si vous en avez la possibilité, il est préférable que vous accompagniez l'acheteur au guichet de sa banque pour solliciter ensemble l'émission du chèque. Cela vous permettra de vous assurer de sa bonne foi. Si cela n'est pas envisageable, n'hésitez pas, alors, à contacter la banque émettrice par téléphone afin de vérifier que le chèque soit bien valable.

Dans tous les cas, demandez à l'acheteur de vous fournir, en même temps que le chèque, une photocopie de sa carte d'identité. Vous pourrez alors comparer l'ensemble des éléments (âge, taille, nom, …) figurant sur les deux documents et vous assurer que tout soit bien en ordre.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page