Plaque à induction ou plaque vitrocéramique

Induction ou vitrocéramique : quelle plaque de cuisson choisir ?

Que ce soit pour acheter sa première plaque de cuisson ou pour changer une ancienne, on se pose toujours la question de savoir laquelle choisir. Il est certes difficile de se décider entre une plaque à induction et une plaque vitrocéramique quand on se fie à leurs apparences. Cependant, ces deux plaques de cuisson présentent des caractéristiques bien différentes. Voici un guide pour vous aider à faire le choix qui vous convient entre ces deux types de plaque.

La plaque à induction

La plaque de cuisson à induction fonctionne sur le principe d’un champ magnétique généré par le métal du récipient. Au contact de la casserole, la bobine placée sous le foyer émet un champ magnétique. Les ondes créées par ce champ produisent un courant électrique dans le métal du récipient. Ainsi, elle fait chauffer le foyer seulement lorsque la casserole entre en contact avec celui-ci.

La plaque à induction est la plus efficace en matière de performances. Elle consomme moins d’énergie électrique puisqu’elle ne chauffe que lorsque le récipient est posé sur le foyer et s’arrête dès que le récipient est retiré. Vous pouvez ainsi compter sur une économie d’énergie dans l’ordre de 30 % de plus qu'une plaque vitrocéramique.

Avec un rendement de l’ordre de 80 à 90 %, elle est également la plaque qui chauffe plus vite. Sa flexibilité offre une bonne maitrise de la température qui peut être réglée avec très grande précision pour adapter à différents types de cuisson. Elle est également très facile à nettoyer.

La plaque de cuisson à induction a une réactivité surprenante. La production de la chaleur est instantanée et on passe d’une haute température à une température basse en 1 seconde. Elle dispose aussi d’un système de sécurité qui permet un arrêt automatique en cas de débordement ou de surchauffe et d’un minuteur pour programmer son arrêt. Vous pouvez également compter sur la sécurité enfant qui empêchera un démarrage trop facile.

Malgré tous les avantages de la plaque à induction, elle présente tout de même quelques inconvénients notamment :

  • Une restriction des ustensiles adaptés : seuls ceux en métal ferrique sont utilisables.
  • Un coût d’achat élevé (170-200 euros pour une plaque à 3 foyers) sans compter l’investissement dans une batterie de cuisine adaptée.

Pour savoir si votre poêle, votre casserole ou votre fait-tout est compatible induction, il vous suffit de placer un aimant dessus. S'il se colle, vous pourrez utiliser votre ustensile.

Notez qu'il sera important de bien la nettoyer pour prolonger la durée de vie de cet appareil ménager.

La plaque vitrocéramique

Le fonctionnement de la plaque de cuisson vitrocéramique se base sur deux types de foyers. Un foyer radiant qui produit une chaleur constante et homogène par rayonnement et un foyer halogène plus puissant qui fait monter la température plus vite en agissant par impulsions.

Même si elle chauffe moins vite que la plaque à induction, la plaque vitrocéramique chauffe beaucoup plus vite que la plupart des plaques électriques traditionnelles, surtout pour les foyers allogènes.

Vous n’avez pas non plus besoin d’un grand budget pour vous procurer une plaque de cuisson vitrocéramique. Celle-ci est bien moins onéreuse qu’une plaque de cuisson à induction et ceci, quel que soit le type de foyer de la plaque (radiant ou halogène). Les premières plaques sont disponibles dès 150 euros.

Aucune restriction n’est à observer avec une plaque de cuisson vitrocéramique. Cette dernière est compatible avec tous les ustensiles. Il est tout de même recommandé d’utiliser des ustensiles en matériaux résistants comme l’inox à cause de la puissante chaleur générée. Un sigle apparaît sous les casseroles et poêles compatibles. Il s'agit d'un cercle en pointillé avec deux traites à l'intérieur.

Avec une touche d’arrêt d’urgence et d’un verrouillage enfant permettant de bloquer toutes les touches, la plaque vitrocéramique est très sécurisante. Elle dispose également d’un système anti-surchauffe et anti-débordement. Sa surface vitrée lui donne un design esthétique qui se marie bien avec les cuisines modernes et la rend très facile à nettoyer.

Quelques inconvénients sont tout de même liés à l’utilisation d’une plaque céramique qu’il convient de mentionner :

  • Elle a une grande consommation énergétique. En effet, elle consomme plus d’énergie que les autres types de plaques.
  • Son refroidissement assez long (10 à 30 minutes) ce qui peut être dangereux pour les enfants et causer des dommages en cas de maladresse.

Malgré sa faible consommation énergétique, l’investissement pour acquérir une plaque à induction reste très important. Pour de petits moments de cuisine, une plaque céramique revient plus économique et vous pouvez également profiter de son design. Cependant, si vous retournez régulièrement la marmite, l’induction peut être un excellent choix pour réaliser des économies d’énergie et profiter d’un grand confort.

D'autres articles dans notre catégorie Maison.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page